LOGO AGETIP BENIN
Accueil | Présentation | Partenaires | Services & Produits | Réalisations | Appels d'offres | Presse & Documentation | Contact
  Plus de 20 ans au service du développement – Agence certifiée ISO 9001 : 2015 15/08/2019
24 juillet 2019
Avis d’attribution provisoire n°1, pour le recrutement des entreprises dans les communes de Bonou, Ifangni et Zakpota,
6 mai 2019
PAESB financé par l’AFD : Réception provisoire de 13 modules de salles de classe
19 février 2019
Inauguration du siège de l’ABERME
11 février 2019
Visite de chantiers du DG/AGETIP-BENIN à Kpomassè
Plus de flash info
 
   
DG AGETIP BENIN Mot du Directeur Général
Galerie Photos
Spots et reportages
AGETIP-BENIN gardons le cap
Projet d’Appui à l’Enseignement Secondaire au Bénin (PAESB) : 12 modules de salles de classe mis en service dans l’Atcora et la Donga

(Des infrastructures réalisées en maîtrise d’ouvrage déléguée par l’AGETIP-BENIN)

Le ministre de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle, Kakpo Mahougnon, a procédé le vendredi 6 juillet 2018, à la mise en service officielle de 12 modules de salles de classe au profit des départements de l’Atacora et de la Donga. Le CEG Taïacou et le CEG 3 Djougou ont respectivement accueilli les cérémonies de remise de clés dans les deux départements.

Réalisées en maitrise d’ouvrage déléguée par l’Agence d’exécution des travaux d’intérêt public au Bénin (AGETIP-BENIN), dans le cadre du Projet d’appui à l’enseignement secondaire au Bénin (PAESB) financé par l’Agence française de développement (AFD), les 12 modules de quatre salles de classe mis en service vendredi dernier ne constituent qu’une partie des 35 prévus par le projet pour être réalisés dans les départements de l’Atacora et de la Donga. Tels sont les propos du ministre Kakpo Mahougnon par lesquels il a renouvelé l’engagement et la détermination du gouvernement à améliorer le cadre et les conditions de travail des apprenants sur l’ensemble du territoire national et dans ces départements en particulier.
Au CEG Taïacou, commune de Tanguiéta dans l’Atacora, comme au CEG 3 Djougou dans la Donga, il a réaffirmé l’importance du PAESB pour l’école béninoise, en ce sens qu’il impactera près de 15 000 apprenants. " Un pays doit avancer avec l’éducation. L’éducation est la première route du développement ", a-t-il précisé avant d’inviter les entreprises, sous la coordination du maitre d’ouvrage délégué, l’AGETIP-BENIN, à mettre les bouchées doubles pour que d’ici à la fin du mois d’août, tous les modules de salles de classe prévus soient disponibles et mis en service pour le bonheur des apprenants qui doivent reprendre le chemin des classes en septembre.

Sans classes, pas d’écoles

« Prenez grand soin de ces modules, car sans classes, il n’y a pas d’écoles », a en outre déclaré le ministre Kakpo Mahougnon à l’endroit des bénéficiaires. Il n’a pas manqué, au nom du gouvernement, de remercier l’AFD pour son appui constant aux différents projets dans le secteur de l’éducation.

"Prenez grand soin de ces modules", a déclaré le ministre Mahougnon Kakpo aux bénéficiaires

Le directeur général de l’AGETIP-BENIN, quant à lui, a rassuré le maitre d’ouvrage et les bénéficiaires de la qualité des infrastructures. Ces modules de salles de classe sont des « bâtiments de forme rectangulaire, d’une ossature en béton armé avec des remplissages en aggloméré, offrant une surface de 90 m2 et une hauteur moyenne sous plafond de 3,6 m, qui garantissent une bonne ergonomie de fonctionnalité », a indiqué Raymond Adékambi, sans oublier d’ajouter qu’à toutes les étapes, les équipes de l’AGETIP-BENIN et les entreprises ont tenu grand compte des paramètres de résistance et de durabilité et ont travaillé avec la rigueur et le sérieux qui ont toujours caractérisé l’AGETIP-BENIN.

Chaque module, tout frais compris, est évalué à 35 millions de francs CFA

« Chaque module, tout frais compris, est évalué à 35 millions de francs CFA et chaque salle de classe est composée de 25 tables-bancs conçus en bois massif de type acajou, et d’un bureau-enseignant », a souligné par ailleurs M. Adékambi qui a invité les bénéficiaires à faire un bon usage de ces modules et à veilleur à leur entretien pour une meilleure durabilité. Il a également saisi l’occasion pour rappeler le rôle important des Agences de maitrise d’ouvrage déléguée dans la gestion des projets d’infrastructures de développement.
Les directeurs départementaux de l’enseignement secondaire de l’Atacora et de la Donga, à leur tour, ont présenté à l’autorité de tutelle le point de leurs besoins. A les en croire, les deux départements connaissent un déficit criard en infrastructures éducatives.

Faire un bon usage des modules

« Le CEG 3 Djougou compte 13 salles volantes. Avec ces deux modules de quatre salles de classes chacun, vous contribuez à une réduction sensible de ce nombre », a précisé pour sa part, Slassifi Dramane, directeur départemental Donga de l’enseignement secondaire, qui a remercié le gouvernement et les partenaires pour avoir pensé à son département.
Dans la même veine, les directeurs du CEG Taïacou, Karim Dramane et du CEG 3 Djougou, Nafiou Bello, à chaque étape, ont vivement souhaité que l’autorité dote leurs établissements respectifs d’infirmeries, de laboratoires, de bibliothèques, d’infrastructures sportives, de matériels informatiques et de personnel qualifié (professeurs certifiés).

Les jeunes apprenants disent merci au gouvernement

Pour les jeunes apprenants, la mise en service de ces joyaux est la preuve que le gouvernement a à cœur l’éducation de la jeunesse. A Taïacou et à Djougou, ils ont témoigné leur reconnaissance et gratitude au gouvernement et à l’AFD. Ils ont aussi promis de prendre soin des ouvrages et de se mettre davantage au travail pour donner de meilleurs résultats.
La remise de clés aux directeurs des CEG bénéficiaires, par le ministre de tutelle, a clôturé les cérémonies à Taïacou, puis à Djougou.
A noter que les CEG Cobly, Tapoga et Kountori à Cobly, N’Dahonta et Taïacou à Tanguiéta dans l’Atacora d’une part, et les CEG 3 Djougou et Barei à Djougou dans la Donga d’autre part, sont les bénéficiaires des 12 modules de quatre salles de classe mis en service ainsi que de quatre blocs de latrines chacun.

Prince AKOGOU


 Email
 Nom
   
  LES JOYAUX
   
Votre avis nous interesse. Faites nous part de vos remarques . Ecrivez-nous.
   
Les Villas de l'Atlantique
Les villas de l'Atlantique